Trois siècle de Franc-Maçonnerie… et après ? Hervé Hasquin

12,00

Entretiens avec Eddy Caekelberghs

La franc-maçonnerie a encore un avenir prometteur. Elle a toujours démontré sa capacité d’anticipation sur les événements. Oui, elle a été à l’avant-garde. Elle a pratiqué la tolérance religieuse et l’égalité bien avant qu’elles ne s’inscrivent dans le droit positif des Etats. Prenons l’exemple de la Belgique. Elle a pensé le suffrage universel et l’instruction obligatoire avant leur concrétisation. Grâce à son action, l’ULB, l’enseignement secondaire et universitaire pour jeunes filles sont devenus des réalités au 19e siècle. Au siècle suivant, ont été mis en place des centres de planning familial, alors que parler
de contraception relevait de la pornographie pour nombre de bienpensants ! L’interruption volontaire de grossesse, l’euthanasie, les droits des homosexuels, les questions de bio-éthique, ont fait l’objet de conférences ou de séminaires sans mot d’ordre d’Obédience ou de Loge… Il appartenait à chaque individu, Frère ou Soeur, d’agir comme bon lui convenait, en dehors du Temple, dans la « vie profane » pour reprendre l’expression en usage en maçonnerie.

Lire la suite