Outils & arts liberaux mode d’emploi – Francis Frankeski

20,00

À l’instar des étudiants qui « téléchargent » dans leur cerveau une somme de connaissances à restituer en fin d’année afin d’être reçus à leurs examens, de nombreux maçons confient à leur seule mémoire leur instruction et la restituent le soir venu. Ils obtiennent généralement leur « passage » mais la substance du cours ou de l’instruction maçonnique n’ayant été évaluée et validée que par leur mémoire et non par leur propre intelligence, elle ne s’est pas intégrée à leur système personnel de pensée, et donc, ni ne l’enrichissent, ni ne l’élargissent.

À propos de la rhétorique, on ne résiste pas à la tentation de citer le 1er paragraphe de ce chapitre : La rhétorique a sa place bien sûr en Franc-Maçonnerie, bien que l’art de parler dans un espace sacré est souvent celui de parler le moins possible, avec des mots choisis. Il n’y a pas de place dans un temple pour les effets oratoires et les joutes verbales, il n’y a place que pour le mot juste qui fait avancer ou s’interroger. La rhétorique nous propose d’ailleurs le plus souvent l’usage de l’humour ou du… silence plutôt que la vanité d’ornements oratoires propres à démontrer sa raison dans un univers ou la raison est nulle part et la vérité partout. Jiri Pragman

Achetez maintenant Lire la suite