La Franc-Maçonnerie a sa boutique

Ma Franc-Maçonnerie mise à nu… pour les profanes – Franck Fouqueray

17,50

Avec plus de 11 000 ouvrages édités à son sujet, tout a été dit ou écrit concernant la Franc-maçonnerie, le meilleur comme le pire. Pour certains, les Francs-maçons sont associés aux Illuminati, « ils égorgent des vierges lors de rituels sataniques du vendredi soir ! », ou encore, « ils gouvernent le monde en secret. Ils sont impliqués dans tous les scandales financiers ! ». Pour d’autres, tout le folklore des « Frères la gratouille » (expression inventée par François Mitterrand) n’est qu’une manifestation nostalgique et désuète des temps anciens. Rares sont ceux qui reconnaissent dans l’Art Royal (Ce nom est utilisé jusqu’au XVIIIème siècle comme synonyme de Franc-maçonnerie), une voie d’éveil spirituel et surtout, un chemin qui conduit vers la Sagesse et la Tempérance.

Quelques questions reviennent régulièrement :

– « Pourquoi regroupe-t-elle autant de personnalités et de célébrités ? »

– « Combien sont-ils et surtout, qui sont-ils ? »

– « Quels secrets cachent-ils et quels pouvoirs ont-ils réellement ? »

Dans ce climat de mystère, chaque candidat aborde son entrée dans la Fraternité maçonnique comme une épreuve de sélection à Harvard. En somme, être reçu comme Franc-maçon est un grand honneur, être refusé peut être vécu par certains comme une profonde humiliation.

Certains postulants entrent avec la croyance que leur prochaine appartenance va leur donner des super pouvoirs, un carnet d’adresses bien garni et surtout, le privilège d’appartenir à la caste des puissants de ce monde. Or, il arrive trop fréquemment que des déceptions naissent dès la cérémonie d’accueil terminée. (suite dans le livre)

En stock

UGS : 9782955712009 Catégories : , ,

Informations complémentaires

Poids 400 g
Auteur

Franck Fouqueray

Illustrateur

SaT

Nombre de pages

230

Préface

Jacques Fontaine

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Ma Franc-Maçonnerie mise à nu… pour les profanes – Franck Fouqueray”