Les « bleus » de la mémoire – Hervé Hasquin

20,00

Les « bleus » de la mémoire. Parcours d’un homme libre

Il paraît qu’il est timide! N’en croyez rien. Sa course d’obstacles suggère le contraire. Que de mouvements! Une parfaite éducation catholique prédispose Hervé Hasquin à devenir laïque et franc-maçon. Penseur libre, il passe du socialisme au libéralisme. Pendant des décennies, il a traversé simultanément les mondes académique et politique. Plus de ressemblances que de dissemblances entre les deux. Le premier plus florentin. Le second plus violent en apparence. Oui, pour résister aux pressions, aux magouilles, aux coups bas des deux univers, il faut une colonne vertébrale. Pour rester droit aussi. Une leçon d’optimisme. Croire au progrès. Ne pas gémir sur le passé. Oser affronter résolument l’avenir.

Historien, chercheur FNRS et docteur en Philosophie et Lettres, Hervé Hasquin enseigna à l’Université libre de Bruxelles à partir de 1970; il en fut le recteur (1982-1986) et le président du Conseil d’administration (1986-1995). Parallèlement, il mena une carrière politique (sénateur, député, ministre) entre 1987 et 2007. Il a présidé l’Institut d’étude des religions et de la laïcité de l’ULB pendant de très nombreuses années, ainsi que le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme (2008-2011). Il a été Secrétaire perpétuel de l’Académie royale de Belgique (2008-2017). Hervé Hasquin a été initié en Maçonnerie en janvier 1970.

Achetez maintenant Lire la suite