Jean Van Win

Jean van Win est né en 1935 à Bruxelles d’une lignée de quatre générations de Bruxellois. Il a fait ses humanités gréco-latines chez les Jésuites et à l’athénée Adolphe Max, suivies d’études de philosophie et lettres préparatoires au droit, puis de marketing et d’études des marchés. Il a collaboré comme associé actif à divers consortiums internationaux dans la photographie, la numismatique moderne et la production et distribution d’enregistrements de musique classique.

Depuis sa retraite, il consacre son temps à l’écriture et à la critique historique. Il a écrit de nombreux articles pour la revue Acta Macionica et pour Les cahiers Villard de Honnecourt.

Il est l’auteur d’articles, de conférences, et participe à des émissions de radio et de télévision, notamment sur Mozart1.

Il est spécialisé dans le xviiie siècle et ses sociétés de pensée, plus particulièrement dans les rituels maçonniques de cette époque et dans sa musicologie.

Franc-maçon, il a été vénérable maître de la loge de recherche Ars Macionica n°30, de la Grande Loge régulière de Belgique, à Bruxelles, « très Sage » du chapitre français Le Prince de Ligne, à Bruxelles2, et souverain grand inspecteur général du Suprême Conseil mixte du Rite moderne français pour la Belgique3. Il est membre de la Grande Loge traditionnelle et symbolique Opéra4.